Groupe Pauvreté, précarité et sans abris

Notre société est traversée par de nombreuses fractures ; le nombre de personnes vivant sous le seuil de pauvreté ne cesse de croître. La précarité touche de plus en plus d’enfants, de jeunes, de familles notamment monoparentales. Le groupe d’études a donc plus que jamais sa raison d’être pour écouter les familles en grande détresse ; les associations qui œuvrent quotidiennement aux côtés des plus fragiles ; favoriser une approche préventive de lutte contre la précarité et l’exclusion sociale et aider l’évolution des politiques publiques de manière ambitieuse.

Suite à ma demande, je me suis vu confier par l'Assemblée nationale la co-présidence de ce groupe.

Groupe TPE/PME/ETI/Entreprenariat

J'ai rejoins ce groupe de travail dès sa création. Comme son nom l'indique ce groupe de travail va étudier tout ce qui a attrait aux entreprises : de la création de celles-ci jusqu'à leurs développement international. Ce groupe est décomposé en cinq sous-groupes : Création, croissance, transmission, rebond ; Financement des entreprises ; Numérisation et innovation ; Conquête de l’international ; Gouvernance et nouveaux modèles d’entreprise

Je suis rester cohérent dans mes choix pour ne pas me disperser et j'ai je suis donc logiquement devenu membre du sous-groupe, Numérisation et innovation.

Dans le cadre d'une démarche de co-construction avec la société civile pour une future loi visant à favoriser la transformation des entreprises, l'un des objectifs de ce groupe de travail est de faire remonter de nos territoires le plus grand nombre d’idées possible.

Groupe Logement

Lors de ma prise de fonction à l'Assemblée nationale, au mois de juin dernier , j’ai choisi d’intégrer la commission des Affaires Économiques. Dans cette dernière , il ya de nombreux domaines de compétences dont l’urbanisme et le logement. J’ai rejoint le groupe de travail qui a été constitué pour traiter ces deux sujets dont les enjeux sont majeurs pour l’ensemble de nos concitoyens. Parmi ces enjeux , il en est un auquel je suis très sensible et qui me préoccupe particulièrement : il s’agit de l’hébergement d’urgence en faveur des personnes de grande précarité. J’ai donc décidé d’agir très concrètement en la matière tant au niveau national que sur le plan local .

Groupe Tourisme

Depuis le début de mon mandat, j’ai sillonné notre département et particulièrement notre circonscription. L’Hérault a une position de leader dans le domaine touristique. C’est le premier département touristique de la région Occitanie et le 4ème département touristique de France avec 37,4 millions de nuitées touristiques, environ 1,7 milliard de chiffre d’affaires. Et une réelle dynamique d’emploi 43 000 emplois touristiques dont 21 700 emplois directs. Nous le savons notre territoire est attractif mais il reste fragile de part une pression liée à l’activité humaine résultant de la croissance des populations riveraines, du tourisme, de trafic maritime et des activités économiques. L’enjeu est donc d’accompagner et de maîtriser son évolution dans les prochaines années. Conscient des enjeux considérables de transformation de notre territoire qui nous attendent qu’il s’agisse de préservation et de valorisation du patrimoine, d’offre touristique ou de transport, de transition énergétique, de prévention des risques liés au changement climatique, je serai particulièrement attentif aux actions autour de la croissance bleue et de l’économie du littoral vecteur de développement touristique et économique incontournable.

Groupe Thermalisme

Engagé sur mon territoire depuis mon élection, je suis sensible aux évolutions qui touchent le domaine de la santé et de la qualité de vie des citoyens. Parallèlement à la médecine classique, les interventions non médicamenteuses sont aujourd’hui un secteur en développement, formidable relais d’emploi, d’innovations professionnelles dans la prévention et le soin.
La médecine thermale est l’un de ces traitements utilisé depuis plusieurs siècles. J’ai eu le plaisir de visiter la station thermale à Balaruc-les-Bains, première station thermale de France. Le nombre de curistes accueillis à Balaruc-les-Bains ne cesse d'augmenter. En 2016 on comptait une fréquentation de 52 722 curistes (assurés sociaux) pour les deux indications.

Groupe Sport et E-sport

Depuis septembre, nous avons la certitude que Paris accueillera les Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024. Ces jeux seront un accélérateur d’investissements et une opportunité inestimable de mettre en valeur notre patrimoine. Il s’agit alors de ne pas rater le rendez-vous 2024 que nous préparons avec la ministre des sports Laura Flessel à travers le projet de loi relatif à l’organisation des jeux, présenté le 15 novembre 2017 en Conseil des ministres.